Inauguration des réalisations de TADAMOUN dans plusieurs régions

 

Ce 2 décembre 2014, la Mauritanie célèbre, à l'instar de la communauté internationale la Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage. Dans cette optique et poursuivant son tour de Mauritanie sur fond des réalisations, le directeur général de l’Agence nationale «  TADAMOUN »  chargée de la Lutte contre les Séquelles de l’Esclavage, de l’Insertion et de la Lutte contre la Pauvreté, Maître Hamdi Ould Mahjoub, est arrivé, ce mardi à Gualb El Kheïr dans l'arrondissement d'Ain Varba, première étape de sa visite au Hodh El Gharbi. Aujourd'hui et suite à une demande formulée par les populations de cet adwaba, Me Hamdi Ould Mahjoub est venu inaugurer un centre de santé équipé qui permettra aux nombreuses populations de cette localité de pouvoir se soigner sur place.

 

Les populations des villages de Kossana, arrondissement de Vassala, moughataa de Bassiknou et celles de la localité de N'Beya Savra, arrondissement de Bousteila au Hodh Chargui ont aussi bénéficié de la construction de deux centres de santé équipés par l'agence nationale TADAMOUN. Ould Mahjoub a exhorté les habitants des localités visitées à tout entreprendre pour le renforcement de l'unité nationale. Le directeur général de l’agence nationale TADAMOUN a déclaré que tout "sera entrepris pour lutter contre les séquelles de l'esclavage et contre l’exclusion  mais la communauté nationale entière doit répondre aux exigences des temps présents pour plus de cohésion et d'unité nationale".

A travers la création de l'agence nationale TADAMOUN, le Gouvernement mauritanien vise, dans un cadre de renforcement de la cohésion sociale, à réduire les inégalités socio-économiques par l’amélioration des moyens d’existence et des conditions d’émancipation des populations affectées par les pratiques traditionnelles et les séquelles de l’esclavage, l'insertion des rapatriés et la mise en œuvre de programmes ciblés de lutte contre la pauvreté.TADAMOUN met en œuvre un ensemble de programmes d’interventions prioritaires en parfaite complémentarité et synergie avec les actions à mener par les différents départements, avec un ciblage particulier des populations les plus pauvres et de leurs besoins.

 

En effet, l'agence a déjà lancé l'exécution, en cours, d'un ensemble de programmes dont la mise en œuvre prendra fin en 2014-2015. Il y a lieu de mentionner d'abord la promotion de l'habitat décent à travers  la construction de 1 159 logements sociaux à Nouadhibou au profit de 7 186 bénéficiaires. Ensuite l'important appui aux activités agro-pastoralespar l'acquisition de 1 382 vaches laitières, l'aménagement de 9 périmètres agricoles, la construction de 18 barrages, la construction et le renforcement de 145 diguettes qui seront exploitées par 8 610   bénéficiaires et l'acquisition de 750 charrues à traction animale.

Autre programme de TADAMOUN, c'est celui de l'amélioration de l'accès à l'eau potable à travers la réalisation et l'équipement  de 39 forages pour une population totale ciblée de 77 746 bénéficiaires, l'équipement de 7 forages en panneaux solaires en faveur de 856  bénéficiaires, la mise en place de 11 bornes fontaines dont bénéficieront 1 216 personnes.

Autre volet prioritaire, c'est celui de l'appui à l'éducation par  la construction et l'équipement  de 21 écoles fondamentales complètes, la construction et l'équipement  de 77 salles de classes, complétant 30 écoles incomplètes, la construction et l'équipement  d’un certain nombre de mosquées et de mahadras. L'appui à la santé se consolide à travers la construction et l'équipement  de 23 postes de santé.

 Enfin, les activités génératrices de revenus se sont vues financées à travers   l'appui à 127 AGR

©TADAMOUN 2013