Actualités

Plan prévisionnel de passation des marchés de TADAMOUN pour l'année 2017

République Islamique de Mauritanie
(Honneur - Fraternité - Justice)
           
Commission de Passation des Marchés Publics des secteurs de Souveraineté 
(CPMPS.SOUV)          
Agence Nationale Tadamoun, pour la Lutte contre les Séquelles de l'Esclavage, 
l'Insertion et la Lutte contre la Pauvreté
Plan Prévisionnel de Passation des Marchés de l'Agence Nationale Tadamoun 
pour l'année 2017          
TYPE de marché : Marché travaux      
Réalisation envisagée Mode de passation Date prévisionnelle de lancement de la procédure de sélection Date prévisionnelle de l'attribution du contrat Date prévisionnelle de démarrage des prestations Date prévisionnelle de l'achèvement des prestations
EDUCATION          
Construction de 20 écoles complètes dans 20 localités-cibles dans les wilayas (H.Charghi, H.Gharbi, Assaba, Brakna, Tagant, Gorgol, Guidimagha, Trarza et Adrar). AON févr-17 mars-17 avr-17

oct-

17

SANTE          
Construction et équipements de 20 postes et/ou centres de santé dans 20 localités-cibles dans les wilayas HC, HG, Assaba, Brakna, Tagant, Gorgol, Guidimagha, Trarza et Adrar) AON févr-17 mars-17 avr-17

oct-

17

EAU          
Réalisation de 30 forages de reconnaissance dont  10 forages d'exploitation dans 10 localités à l'intérieur du pays, AON févr-17 mars-17             avr-2017

juin-

17

Réalisation de 26 AEP AON mars-17             avr-2017 mai-17

sept-

17

           
           
Réalisation envisagée Mode de passation Date prévisionnelle de lancement de la procédure de sélection Date prévisionnelle de l'attribution du contrat Date prévisionnelle de démarrage des prestations Date prévisionnelle de l'achèvement des prestations
BARRAGES          
Etudes de barrages DP janv-17 févr-17 mars-17

juin-

17

Construction de 4 barrages dans des localités-cibles. AON juin-17 août-17 sept-16

déc-

17

AMENAGEMENTS AGRICOLES          
Etudes d'aménagements agricoles DP janv-17 févr-17 mars-17

juin-

17

Aménagement de 100 ha dans des localités à identier. AON juin-17 août-17 sept-16

déc-

17

           

La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples note avec satisfaction les politiques et programmes exécutés par TADAMOUN à l’endroit des couches vulnérables

Communiqué de presse sur la mission de promotion de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples

En application de l’article 45(1) de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples (la Charte africaine), une Délégation de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (la Commission africaine) a effectué, du 15 au 21 décembre 2016, une mission de promotion des droits de l’homme en République Islamique de Mauritanie

La Délégation est composée de:

- Honorable Commissaire Soyata Maiga, Vice-Présidente de la Commission, Présidente du Comité de protection des droits des Personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et des Personnes à risque, vulnérables et affectées par le VIH et Présidente du Groupe de Travail sur les Populations/Communautés autochtones (chef de la délégation); 

- Honorable Commissaire Maya Sahli-Fadel, Rapporteure Spéciale sur les réfugiés, les demandeurs d'asile, les personnes déplacées et les migrants en Afrique et Commissaire en charge de la situation des droits de l’homme en République Islamique de Mauritanie 

- Honorable Commissaire Reine Alapini-Gansou, Rapporteure spéciale sur les droits des défenseurs des droits de l’homme en Afrique et point focal sur les représailles,

La Délégation a été assistée par une juriste du Secrétariat de la Commission africaine.

Cette mission qui s’inscrit dans le cadre du suivi d’une mission effectuée en 2010,avait pour objectifs entre autres, de promouvoir la Charte africaine et tous les autres instruments juridiques régionaux et universels relatifs aux droits de l’homme régulièrement ratifiés par le pays; constater et évaluer le niveau de mise en œuvre des recommandations issues du rapport de 2010 et renforcer les relations de coopération entre la Commission africaine et la République Islamique de Mauritanie.

Au cours de la mission, la Délégation a échangé avec les acteurs étatiques au plus haut niveau,engagés dans la promotion et la protection des droits de l’homme et des peuples en Mauritanie notamment, son Excellence Monsieur le Premier ministre,le Commissaire aux Droits de l’Homme et à l’Action Humanitaire, en présence des points focaux des Ministères et Institutions concernés,le Ministre de la Justice, le Ministre de l’Intérieur, la Ministre de la Jeunesse et des Sports, la Ministre chargée des Relations avec le Parlement et la Société Civile, le Ministre de l’Education Nationale, le Ministre des affaires Sociales de l’Enfance et de la Famille, le Secrétaire Général du ministère de la santé et ses collaborateurs, le Secrétaire Général du ministère des Affaires Islamiques et de l’Enseignement Originel, les Représentants du Parlement, le Président de la Cour Suprême, le Procureur Général près la Cour Suprême, le Directeur de la Sûreté nationale, le Président de la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel et le Médiateur de la République.

La Délégation a en outre eu des séances de travail avec les représentants du système des Nations Unies, la Commission nationale des droits de l’homme, le Mécanisme national sur la prévention de la torture,l’Initiative sur la transparence des industries extractives et l’Agence Tadamoune.

La Délégation a aussi eu des échanges avec le Bâtonnier de l’Ordre National des Avocats et les organisations de la société civile.

La Délégation a visité la prison de Dar Naim, la prison des femmes de Sebkha ainsi que le Centre de réhabilitation et de réinsertion des mineurs en conflits avec la loi d’El-Mina.

La Délégation a également visité l’école d’excellence d’El-Mina.

La Délégation note avec satisfaction, depuis sa dernière mission, des développements positifs caractérisés par une volonté politique manifeste et un engagement réel en faveur de la promotion des droits de l’homme en Mauritanie.

Au titre des avancées, la Délégation constate entre autres, le renforcement progressif du cadre législatif et juridique relatif aux droits de l’homme en général, et de façon spécifique aux droits des femmes et des mineurs en conflit avec la loi ; la réalisation de nouvelles prisons ainsi que de centres de réinsertion pour mineurs ; l’établissement de mécanismes et d’initiatives de suivi et de contrôle de la mise en œuvre des droits de l’homme ; notamment le Mécanisme national de prévention contre la torture et l’Initiative sur la transparence des industries extractives ;l’adoption de stratégies, plans d’action, politiques et programmes à l’endroit des couches vulnérables, notamment l’Agence Tadamoune. En outre, elle prend note des efforts réalisés dans le cadre du règlement du chapitre relatif au passif humanitaire et à l’éradication de l’esclavage et de ses séquelles.

La Délégation se félicite de la volonté affichée des partenaires techniques et financiers et des organisations de la société civile à soutenir les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre des programmes et politiques dans le domaine des droits de l’homme.

La Délégation note cependant, l’absence de mise en œuvre de certaines recommandations issues de son rapport de 2010 et la persistance de certains défis, y compris entre autres ; l’inadéquation entre certaines lois nationales avec les Conventions régionales et internationales ratifiées par la Mauritanie ; les lenteurs constatées dans l’aboutissement de réformes législatives fondamentales à la jouissance des droits de l’homme (le projet de loi sur les violences basées sur le genre) ; le maintien dans le Code Pénal de certaines dispositions portant atteinte à l’intégrité physique et morale des personnes ; la persistance de certaines pratiques néfastes à la santé de la femme (les mutilations génitales féminines); le besoin de renforcement des capacités de la société civile et les défis liés à leur existence juridique.

Un rapport circonstancié de la mission sera produit ultérieurement mais d’ores et déjà, la Délégation encourage le gouvernement de la Mauritanie à :

- poursuivre les efforts entrepris et toutes les initiatives visant à une meilleure jouissance et à une protection effective des droits de l’homme dans le pays;

- accélérer l’adoption et la promulgation des projets de lois visant à renforcer la réalisation des droits humains au profit des populations en général et des couches vulnérables en particulier ;

- renforcer les acquis ainsi que les actions en cours dans le cadre du règlement du passif humanitaire et de l’éradication de l’esclavage et de ses séquelles, en associant toutes les parties prenantes.

La Délégation appelle les organisations de la société civile à une meilleure gestion institutionnelle et organisationnelle et à faire preuve de professionnalisme dans leur travail. Elle appelle également les partenaires financiers à poursuivre leur soutien aux efforts du gouvernement, des institutions nationales des droits de l’homme et des organisations de la société civile.

La Délégation apprécie les efforts du gouvernement quant à son engagement à respecter ses obligations dans la soumission de ses rapports périodiques, au titre de l’article 62 de la Charte africaine et de l’article 26 du Protocole de Maputo. La Délégation note à cet égard que le rapport combiné de la République Islamique de Mauritanie sera présenté lors de la 60ème session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, qui aura lieu du 9 au 21 mai 2017 à Niamey (République du Niger).

Elle remercie son Excellence Monsieur le Premier Ministre d’avoir exprimé la volonté de son pays d’accueillir une session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples au cours de l’année 2017.

La Délégation exprime sa gratitude au Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie pour les facilités mises à sa disposition au cours de la mission, ainsi que pour le dialogue constructif engagé avec toutes les parties prenantes. Elle exprime, en particulier, sa profonde gratitude au Commissaire aux Droits de l’Homme et à l’Action Humanitaire, cheville ouvrière de l’organisation de la mission, ainsi qu’à ses collaborateurs.

La mission a été clôturée par une rencontre avec les médias et une conférence de presse.

Nouakchott, 21 décembre 2016

Pour toute information complémentaire, veuillez envoyer un e-mail à:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Le Directeur Général de TADAMOUN reçoit une importante mission de la Banque Mondiale

Nouakchott, 29 /11/2016 - Me. Hamdi Ould Mahjoub, directeur général de l'Agence Nationale TADAMOUN pour la Lutte contre les Séquelles de l'Esclavage, l'Insertion et la Lutte contre la Pauvreté a reçu en audience, mardi, dans son bureau à Nouakchott, une mission de la Banque Mondiale conduite par Mme Aline Coudouel, économiste principale et comprenant Sophie Naudeau, leader de programme pour le développement humain, Julia Vaillant, économiste et Mathieu Lefebvre, spécialiste des filets sociaux . 

Les entretiens ont porté sur les possibilités de développer la coopération entre l'Agence Nationale TADAMOUN et cet organisme international.

L'audience s'est déroulée en présence de Mr Mohamedou Ould Ahmedou Ould M’Haimid, chargé de mission à l’agence nationale TADAMOUN et coordonnateur national du programme national des transferts sociaux «   TEKAVOUL ».

 

Le Premier Ministre supervise l'inauguration du regroupement d'Avajar

Dans le cadre des festivités commémoratives du 56ème anniversaire de l'indépendance nationale, le Premier ministre Yahya Ould Hademine, a supervisé vendredi, à Avajar à l'inauguration du regroupement de villages du même nom. C’est le premier regroupement dans la moughataa de Monguel, wilaya du Gorgol.

Constitué de 15 localités et d’une population de 4000 habitants, le regroupement d'Avajar est doté d'une école, d'un centre de santé équipé, d'une mosquée et d'une mahadra, d'un marché et de deux forages hydrauliques.

Toutes ces réalisations ont été réalisées par l'Agence nationale TADAMOUN de lutte contre les séquelles de l'esclavage, pour l'insertion et la lutte contre la pauvreté.

Après cette inauguration officielle, le Premier ministre a visité, en compagnie du directeur général de TADAMOUN, du wali du Gorgol, ces différentes infrastructures et interrogé ses responsables sur la nature et la qualité des prestations fournies aux habitants du regroupement.

Il inauguré, également, un centre de santé équipé dans le chef-lieu de la commune d'Azgueillem, lors d'une cérémonie marquée par la présence du conseil municipal.

.S'exprimant à cette occasion, le directeur général de l'Agence nationale TADAMOUN, Me.Hamdi Ould Mahjoub, a souligné que le regroupement d’Avajar a débuté par un accord de regroupement conclu par les représentants de 10 villages de 500 habitants, en présence des autorités administratives et l'agence et que l'initiative a vu plus tard l'adhésion d'autres localités, ce qui a porté le nombre total des résidents à 4000 habitants.

Il a ajouté que son agence, après avoir constaté l'offre des conditions nécessaires et le parachèvement d'un plan d'urbanisation, n'a pas tardé à construire une école, un centre de santé, une mosquée, une mahadra, un marché et deux ouvrages hydrauliques modernes.

Au sujet de l'approvisionnement en eau potable, le directeur a souligné que le regroupement se situe à 100km du réseau de transport des eaux d'Aftout Echarghi et que d'autres localités manifestent de l'intérêt pour l'intégrer.

Evoquant les conséquences de la sédentarisation anarchique, le directeur général de l'agence TADAMOUN a souligné qu'aucun pays quelles que soient ses richesses économiques ne pourra réaliser un développement répondant aux normes démographiques et urbaines dans un environnement où règne l'urbanisation anarchique.

Il a noté que l'Etat vise par la politique de regroupement la rationalisation des moyens et la réalisation d'infrastructures modernes.

''L'option du regroupement demeure l'ultime voie de concrétiser les orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Oud Abdel Aziz, visant à profiter chaque mauritanien des services de base, dans un environnement où domine l'égalité, le respect des droits de l'Homme et la lutte contre la pauvreté'', a noté Me. Hamdi Ould Mahjoub.

Et d'ajouter que le Président de la République, soucieux de satisfaire les attentes des habitants pour une vie décente, a supervisé personnellement sur cet endroit, le 27 avril 2015, la pose de la première pierre du regroupement d'Avadjar.

Pour sa part, le maire de Bokol, El Hacen Ould Inala, a salué la concrétisation des réalisations dans le regroupement qui vont lui permettre de bénéficier du développement dans toutes ses formes.

Le Directeur Général de TADAMOUN inaugure des installations éducatives et sanitaires en Assaba

Kiffa,  23/11/2016  -  Le directeur général de l'Agence nationale Tadamoun, Me Hamdi Ould Mahjoub, a supervisé en compagnie du wali de l'Assaba, M. Mohamed El Hacen Ould Mohamed Saad, l'inauguration d'un collège à Kamour et d'un centre de santé équipé dans le village d'El Ghabra relevant de la moughataa de Barkéol.

Cette inauguration de ces installations éducatives et sanitaires s'inscrit dans le cadre des festivités marquant la commémoration du 56ème anniversaire de l'indépendance nationale.

Me Hamdi Ould Mahjoub a passé en revue, devant les habitants de la localité, dans un mot pour l'occasion, les programmes de développement exécutés par son Agence sur l'ensemble du territoire national.

Il a expliqué que la mise en place d'infrastructures nécessaires aux villages reculés intervient suite aux instructions du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, visant à lutter contre la pauvreté dans les zones reculées du terroir et faciliter l'accès des citoyens à bas revenus aux services de base.

Certains citoyens des villages bénéficiaires ont souligné l'importance des projets de développement mis en oeuvre par l'Agence demandant d'en étendre le bénéfice et d'exécuter davantage de plans et de stratégies en matière de lutte contre la pauvreté en milieu rural.

Source : Agence Mauritanienne d’Information

 

Hodh El Gharbi : Inauguration de deux écoles et d’un centre de santé par le Directeur Général de TADAMOUN

Le Directeur Général de l’agence nationale TADAMOUN chargée de la lutte contre les séquelles de l’esclavage, l’insertion et la lutte contre la pauvreté, Me Hamdi Ould Mahjoub, a inauguré, lundi 21 novembre 2016, dans le regroupement de Rakane relevant de la commune de Gougui Zemal, un centre de santé équipé. Auparavant, en compagnie du wali du Hodh El Gharbi, Moulaye Brahim Ould Moulaye Brahim, Me Hamdi Ould Mahjoub a eu à présider les cérémonies d’inauguration de deux écoles élémentaires équipées en tables-bancs.

La première école a été inaugurée dans la localité de Keyrkerat, commune d’El Voulaniya, moughataa de Kobenni. Le deuxième profite aux enfants de la localité frontalière Gougui Zemal, toujours dans la moughataa de Kobenni. 

L'inauguration de ces édifices s'inscrit dans le cadre de la stratégie de l'agence TADAMOUN qui vise à éradiquer la pauvreté dans l'ensemble des wilayas du pays et de rapprocher les services de base des populations les plus vulnérables.
Ces cérémonies d'inauguration interviennent dans le cadre des activités commémoratives du 56e anniversaire de l'indépendance du pays.

56ème anniversaire de l'indépendance nationale: Le Directeur Général de TADAMOUN inaugure une école complète dans le regroupement de lemhariya- Arrondissement de Tékane

Le directeur général de l'Agence Nationale TADAMOUN pour la Lutte contre les Séquelles de l'Esclavage, l'Insertion et la Lutte contre la Pauvreté, Me Hamdi Ould Mahjoub, a présidé vendredi 18 novembre 2016, dans le regroupement de Lemhariya, relevant de la commune de Tékane,moughataa de Rkiz, la cérémonie d'inauguration d'une école complète.

L’occasion pour le directeur général de TADAMOUN de rappeler aux populations de ce regroupement de 23 villages que la vision de l’agence nationale TADAMOUN s’inscrive parfaitement dans celle avancée dans le méga-programme sociétal du président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz.

Me Hamdi Ould Mahjoub a aussi précisé que "TADAMOUN met en œuvre un ensemble de programmes d’interventions prioritaires, en parfaite complémentarité et synergie avec les actions à mener par les différents départements, avec un ciblage particulier des populations les plus pauvres et de leurs besoins". 

Ould Mahjoub a rappelé, pour l'occasion, à la communauté nationale entière, l'importance du renforcement soutenu de l’unité nationale et de la cohésion sociale". 

Auparavant, le maire de la commune de Tékane,Alioune Ould Aoubeck a remercié, au nom des populations de ce regoupement de village, "TADAMOUN pour la réalisation de cet édifice éducationnel qui réponde parfaitement aux doléances des populations" et "le timing de ces inaugurations tombe bien au moment où notre pays célèbre les festivités du 56ème anniversaire de l'indépendance nationale".

Le Directeur Général de TADAMOUN était accompagné du wali du Trarza, Sall Saidou Alassane, et des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya.

 

Inauguration d'installations sanitaires et éducatives au Hodh Charghi

Adel Bagrou,  09/11/2016  -  Un centre de santé dans la localité de Rass Elvil et une école complète dans le regroupement de Jrana, relevant de l'arrondissement d'Adel Bagrou, wilaya du Hodh Charghi, ont été inaugurés mercredi par le directeur général de l'agence nationale Tadamoun, Me. Hamdi Ould Mahjoub.

Ce dernier a passé en revue devant les habitants des sites bénéficiaires les programmes de développement réalisés par l'agence dans le cadre de la lutte contre les séquelles de l'esclavage, au niveau de toutes les wilayas du pays.

''Coordonner avec les populations bénéficiaires constitue un choix important dans leur implication pour la satisfaction de leurs attentes et la réalisation des projets retenus'', a-t-il ajouté.

Le directeur général a, enfin, souligné que la personne constitue le moyen et la fin de tous les projets de développement exécutés par Tadamoun, conformément aux instructions du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz. Le directeur général de l'agence avait inauguré auparavant, en compagnie du wali du Hodh Charghi, M. Mohamed Ould Mohamed Lemine Ould Bellamech, l'école fondamentale du village de Yangui Leksar, relevant de la commune de Koumbi Saleh dans le chef-lieu de l'arrondissement de Bousteila.

Il a inauguré, par ailleurs, une autre école et un centre de santé équipé dans la localité de Toueimirette Lemarid relevant de la commune de Bougadoum, moughataa d'Amourj.

Source : Agence Mauritanienne d’Information

Inauguration de deux centres de santé dans la Moughataa de Djigueni par le Directeur Général de TADAMOUN

Djiguenni,  08/11/2016  -  Le directeur général de l'Agence Nationale TADAMOUN, Me Hamdi Ould Mahjoub, en compagnie du wali du Hodh Chargui, M. Mohamed Ould Mohamed Lemine Ould Bellamech, a supervisé, mardi, dans la Moughataa de Djiguenni, l'inauguration de deux centres de santé, entièrement équipés, dans les localités d'El Mahrad,(commune de Ksar El Barka) et de Jreikaya (commune d'El Mebrouk).

L'inauguration de ces deux centres s'inscrit dans le cadre de la stratégie de l'Agence TADAMOUN qui vise à éradiquer la pauvreté dans l'ensemble des wilayas du pays et de rapprocher les services de santé et d'enseignement des populations les plus vulnérables.

Le Directeur Général de l'Agence Nationale TADAMOUN a indiqué à cette occasion que cette inauguration, comme celles qui l'ont précédée, ainsi que les nombreux projets de développement réalisés au profit des populations pauvres consacre le principe de justice sociale conformément aux orientations du Président de la République.

Cette cérémonie d'inauguration s'inscrit dans le cadre des activités commémoratives du 56e anniversaire de l'indépendance du pays.

Source : Agence Mauritanienne d’Information (AMI)

Inauguration de plusieurs centres de santé et d’écoles par le Directeur Général de TADAMOUN au Hodh Charghi

Vassala 11/11/2016

Le directeur général de TADAMOUN a inauguré, hier, deux écoles complètes à Kossana et Kinderla dans l’arrondissement de Vassala, moughataa de Bassiknou. Le même jour, il a inauguré un centre de santé totalement équipé à Tob Barka, dans la commune de Bangou, moughataa de Néma. Les localités de Rass El Vil et Jrana , dans l’arrondissement de Adel Bagrou ont bénéficié d’un centre de santé équipé et d’une école complète. La localité de Tweymiret Lemarid, commune de Bougadoum, a bénéficié de deux grandes réalisations : une école complète et un centre de santé équipé. Le directeur général de l'Agence Nationale TADAMOUN, Me Hamdi Ould Mahjoub, en compagnie du wali du Hodh Chargui, M. Mohamed Ould Mohamed Lemine Ould Bellamech, a supervisé, aussi, dans la Moughataa de Djiguenni, l'inauguration de deux centres de santé, entièrement équipés, dans les localités d'El Mahrad,(commune de Ksar El Barka) et de Jreikaya (commune d'El Mebrouk).
L'inauguration de ces édifices s'inscrit dans le cadre de la stratégie de l'Agence TADAMOUN qui vise à éradiquer la pauvreté dans l'ensemble des wilayas du pays et de rapprocher les services de santé et d'enseignement des populations les plus vulnérables.

Le Directeur Général de l'Agence Nationale TADAMOUN a indiqué à cette occasion que cette inauguration, comme celles qui l'ont précédée, ainsi que les nombreux projets de développement réalisés au profit des populations pauvres consacre le principe de justice sociale conformément aux orientations du Président de la République.

Cette cérémonie d'inauguration s'inscrit dans le cadre des activités commémoratives du 56e anniversaire de l'indépendance du pays.

 

Le Directeur Général de l'Agence TADAMOUN reçoit une mission de la Banque Mondiale

Nouakchott, 18 /10/2016 - Me. Hamdi Ould Mahjoub, directeur général de l'Agence Nationale TADAMOUN pour la Lutte contre les Séquelles de l'Esclavage, l'Insertion et la Lutte contre la Pauvreté a reçu en audience, mardi, dans son bureau à Nouakchott, une mission de la Banque Mondiale conduite par Mme Aline Coudouel, économiste principale et comprenant Sophie Naudeau, leader de programme pour le développement humain, Julia Vaillant, économiste et Mathieu Lefebvre, spécialiste des filets sociaux . 

Les entretiens ont porté sur les possibilités de développer la coopération entre l'Agence Nationale TADAMOUN et cet organisme international.

L'audience s'est déroulée en présence de Mr Mohamedou Ould Ahmedou Ould M’Haimid, chargé de mission à l’agence nationale TADAMOUN et coordonnateur national du programme national des transferts sociaux «   TEKAVOUL ».

TADAMOUN : De grandes réalisations sur fond d’approche participative

Dans le cadre du renforcement soutenu de l’unité nationale et de la cohésion sociale, la priorité de l’Agence Nationale TADAMOUN a été orientée vers l’éradication des séquelles de l’esclavage par la réalisation de grands ouvrages dans les Adwabas. En moins de trois ans, déjà à l’actif de TADAMOUN les réalisations suivantes :
- Construction de 41 nouvelles écoles dont 4 collèges
- Construction de 42 postes de santé
- Construction de 1159 logements sociaux
- Réalisation de 38 forages d’exploitation
- Réalisation de 18 AEP
- Livraison de 108 moulins à grain 
- Construction de 15 barrages
- Distribution de 2250 tricycles
- Livraison de 1382 vaches laitières suitées
- Financement et suivi de 118 Activités Génératrices de Revenu
- Distribution de 2250 charrues à traction animale...

©TADAMOUN 2013